Fédération Française Handisport – paracyclisme

Présentation

Le cyclisme handisport existe en France depuis près de quarante ans en solo pour les handicapés physiques, et depuis une trentaine d¹années en tandem pour les déficients visuels. A la fin des années 90, une pratique du cyclisme adaptée pour les personnes en fauteuil roulant apparaît : le handbike. Les personnes atteintes d'hémiplégie, les IMC peuvent également pratiquer l'activité en tricycle. Quelle que soit votre envie et quel que soit votre handicap, il existe donc toujours une possibilité de pratiquer le cyclisme handisport.

Les divisions du paracyclisme

Pour une pratique en loisir, le choix de votre discipline sera guidé essentiellement par votre envie et vos sensations sur la machine. Pour une pratique en compétition, certains critères d'éligibilité s'imposent.

Handbike Tricycle Solo Tandem Sourds

Handbike (Vélo à main)

Le Handbike est destiné aux coureurs paraplégiques, tétraplégiques, ainsi qu'à certains hémiplégiques ou amputés.

Le Handbike est un engin à 3 roues à propulsion manuelle, composé d¹un ensemble châssis/fauteuil/roues. Il est complété d¹équipements pour la propulsion (plateaux, dérailleurs et manivelles) et pour le freinage (poignée et leviers de frein). Sur les courses en peloton, les Handbikes doivent être équipés d'une barre de sécurité fixée à l'arrière.

Les distances de courses peuvent varier de 25 à 80 km selon les classes sportives.

Tricycle

Le Tricycle est destiné aux athlètes touchés par un handicap d'origine neurologique (hémiplégiques, infirmes moteurs cérébraux, personnes souffrant de certains troubles de l'équilibre), ou par une infirmité comparable.

Le Tricycle est un engin à 3 roues, doté le plus généralement de deux roues arrières motrices et d'une roue avant directrice. La géométrie du Tricycle est régie par les mêmes règles que le cyclisme traditionnel, à l'exclusion du triangle arrière. Les Tricycles couchés ne sont pas autorisés par le règlement UCI. Sur les courses en peloton, les Tricycles composés de deux roues arrières doivent être équipés d'une barre de sécurité fixée à l'arrière.

Les distances de courses peuvent varier de 20 à 40 km selon les classes sportives.

Solo (Cyclisme traditionnel)

La division Solo inclut divers types de handicaps, le critère essentiel d'éligibilité étant que le coureur soit capable d'utiliser en toute sécurité un vélo traditionnel.


Cette division comprend :

  • Les amputés des membres supérieurs et/ou inférieurs et assimilés ;
  • Les personnes atteintes d'un handicap physique entraînant une perte fonctionnelle des membres supérieurs et/ou inférieurs ;

Le vélo peut être adapté au handicap du coureur. Ces modifications concernent principalement les commandes de freins, les changements de vitesses, le pédalier et les manivelles. Les adaptations ne respectant pas le règlement UCI doivent faire l'objet d'une approbation avant utilisation en course.

Les distances de courses peuvent varier de 35 à 100 km selon les classes sportives.

Les Solos peuvent également concourir sur les épreuves sur piste.

Tandem

Le tandem, piloté par un guide valide, permet aux non-voyants et mal-voyants de pratiquer le paracyclisme.

Les distances de courses tandem peuvent aller jusqu'à 120 km.

Les Tandems peuvent également concourir sur les épreuves sur piste.

Sourds

La catégorie Sourds regroupe les coureurs sourds et malentendants. Cette division existe uniquement sur les courses paracyclistes en France.

Les coureurs Sourds sont généralement regroupés avec les coureurs Solo. Les distances de course peuvent varier de 60 à 100km.

Sur le plan international, les courses Sourds sont régies par l'ICSD (International Committee of Sports for the Deaf) : http://www.deaflympics.com/

Classes sportives

Les classes sportives traduisent le niveau de handicap du coureur. Les hommes et les femmes peuvent courir ensemble, mais avec des classements séparés. Les catégories ainsi obtenues sont libellées de la façon suivante :

Tout coureur paracycliste doit être évalué par une commission nationale de classification pour pouvoir concourir en France (voir Documentation / Classification) .

Tout athlète souhaitant concourir sur des courses internationales doit être évalué suivant la procédure de classification établie par l'UCI. L'inscription à la classification internationale doit être demandée auprès du Directeur Sportif national.

Sur les courses en peloton, une couleur de casque est attribuée à chaque catégorie.

Quand les catégories sont faiblement représentées, des regroupements de catégories sont réalisés, avec une factorisation des temps sur les épreuves contre-la-montre et piste.

Sur les courses nationales, un classement spécifique est réalisé pour les coureurs Vétérans (à partir de 55 ans pour les Handbikes, et à partir de 45 ans pour les autres divisions), avec regroupements des différentes classes sportives et une factorisation des temps sur les épreuves contre-la-montre.

Sur les courses du circuit national, les coureurs Sourds et Malentendants courent dans la catégorie S. Cette catégorie n'existe pas sur les courses internationales UCI.

Handbike Tricycle Solo Tandem Sourds

Handbike (Vélo à main)

Depuis 2014, la division Handbike comprend 5 classes sportives, fonction du handicap, allant de H1 (classe la plus handicapée) à H5 (classe la moins handicapée).

Fédération Française Handisport – paracyclisme

Les classes H1 à H4 sont en position couchée, alors que la catégorie H5 est en position à genoux

Une couleur de casque est attribuée à chaque catégorie :

Tricycle

La division Tricycle comprend 2 classes sportives, fonction du handicap : T1 (classe la plus handicapée) et T2 (classe la moins handicapée).


Couleurs de casque :

Solo (Cyclisme traditionnel)

La division Solo comprend 5 classes sportives, fonction du handicap, de C1 (classe la plus handicapée) à C5 (classe la moins handicapée). En France, on compte également une catégorie pour les sourds et malentendants.


Couleurs de casque :

Tandem

La division Tandem comprend une seule classe sportive, notée B.

Les deux coureurs (guide et déficient visuel) doivent porter la couleur de casque appropriée.


Couleurs de casque :

Sourds

Public visé : déficients auditifs

La division Sourd comprend 1 seule classe sportive, notée S.

Le vélo est standard.

Les distances de courses sur route peuvent varier de 70 à 90 km. Les Sourds peuvent également concourir sur les épreuves de VTT et sur des épreuves type piste disputées sur route (sprint, course aux points).

Couleurs de casque :

Types d'épreuves

En loisir, il est possible de participer à de nombreux rallyes et brevets et à de grandes randonnées de distances variables (30 à 400km).

En compétition sur le plan national

Organisation de courses promotionnelles, interrégionales et nationales, coupe de France individuelle, coupe de France des clubs, championnats nationaux de course sur route (en ligne et contre la montre) et sur piste, championnat de France VTT (sourds uniquement).

Sur le plan international

Organisation de courses internationales, circuit européen handbike (EHC), coupes du monde, championnats du monde, Jeux Paralympiques.

Pour les sourds  : championnats d'Europe et du monde (route et VTT), Deaflympics.

Où pratiquer ?

Pour pratiquer le Paracyclisme en France, vous devez être licencié à la Fédération Française Handisport.

Pour trouver un club près de chez vous : http://annuaire.handisport.org

Pour participer aux Championnats de France ou à des courses internationales, vous devez également être licencié à la Fédération Française de Cyclisme.